Lorenzo Quinn, qui est un artiste contemporain actuel très réputé, présente sa nouvelle oeuvre d’art, nommée « Support », à Venise. C’est une sculpture impressionnante, représentant deux mains géantes hautes de 8 mètres, qui sortent des eaux du Grand Canal.

 

En présentant cette œuvre à l’Exposition internationale d’art contemporain de la Biennale de Venise 2017 (qui est l’une des plus prestigieuses Fondation Italienne qui organise différents événements : manifestation d’art contemporain, de danse, de musique…), le sculpteur Lorenzo Quinn espère sensibiliser le public sur les risques du réchauffement climatique et de la remontée des eaux à Venise.

Venise est une ville sur l’eau qui vit de l’art et de l’amour. Elle accueille chaque année des milliers de touristes pour admirer la beauté de cet endroit, et profiter de ses richesses. Et on le sait, elle se trouve tout particulièrement exposé aux phénomènes désastreux de montées des eaux, qui petit à petit affaibli ce joyaux… Ces mains symbolisent le rôle que les gens doivent jouer pour soutenir le patrimoine mondial unique de Venise.

En effet, ces deux mains blanches, qui surgissent des eaux de Venise, en empoignant la façade du Ca Sagredo Hotel, sont là pour faire passer un message clair. Selon l’artiste Quinn, ces mains sont celles de l’eau qui monte et qui est prête à tout emporter sur son passage.

« En s’unissant, il est tout à fait possible de limiter le changement climatique qui pèse sur notre futur commun ».

Cette impressionnante sculpture symbolise à la fois la force créatrice et l’attitude destructrice de l’être humain, selon la galerie d’art contemporain Halcyon Gallery qui représente l’artiste.

Installée le 13 Mai dernier, cette oeuvre baignera dans le canal jusqu’au 26 novembre 2017.

« Les mains ont le pouvoir d’aimer, d’haïr, de construire, de détruire »

Lorenzo Quinn

 

Recommended Posts