Après avoir sorti son troisième album SONHO en octobre 2016, Flavia Coelho revient sur scène ! À l’occasion de la huitième édition du Clam’ Festival, la chanteuse brésilienne nous fera voyager et découvrir une part de sa culture chaudement rythmée ce week-end. 

Originaire de Rio de Janeiro, Flavia Coelho n’a eu de cesse de bouger à travers le monde pour exporter son talent hors du commun et sa voix atypique. Depuis Rio de Janeiro, en passant par la Belgique et le Royaume-Uni, la chanteuse s’installe finalement en France en 2006. Elle a chanté dans les plus petits cafés-concerts et dans les plus grands festivals et est la preuve chantante que la musique abat les frontières et déchaine les corps. La sud-américaine est nomade, et ça tombe bien, puisque son langage est universel.

Pas d’artifice dans ses textes, juste elle et sa guitare qui renvoient une sincérité et nous font chavirer le cœur et le corps. Elle raconte des amours, rencontres, déceptions, bonheurs, amis, espoirs et rires pour en faire une histoire sur la beauté du Monde. La souffrance n’existe pas dans le monde de la chanteuse, c’est une énergie d’avenir qui pousse à se réveiller, à se battre, à ne rien prendre pour acquis : ni nos certitudes, ni nos privilèges.

Son style est un savoureux mélange de reggae, de baile funk, de musique traditionnelle brésilienne et de raggamuffin. Un cocktail explosif qui promet de ne pas nous laisser indifférents demain soir. Ce troisième album, Sonho réal, offre à celui qui l’écoute, un voyage à chaque titre. À travers des mélodies légères et solaire, les quatorze morceaux s’écoutent, se dansent et sont tous complémentaires aux uns et aux autres. Cuivres, guitares, claviers, percussions, batteries, basses, accordéons ne forment plus qu’un pour accompagner la voix charnelle de Coelho.

Elle sera présente au festival Clam qui s’est rallié à l’association « Dire le Monde » pour faire partager le temps d’une soirée, les cultures lusophones. Au programme : des ateliers de Capoeira et Batucada, une exposition, bref de quoi s’immerger totalement dans cette culture ! Le groupe de musique capverdien DJÊU sera, lui aussi, de la partie pour animer le concert qui débutera à 20h30.

Un voyage en plein cœur de la culture lusophone vous tente ? C’est maintenant qu’il faut réserver sur le site : Préventes à la MJC de la Vallée, sur www.mjcdelavallee.fr ou sur www.francebillet.com

Recommended Posts