Si l’on en croit les statistiques, éviter et surmonter les crises de couple est un exercice difficile à mettre en oeuvre. En moyenne 2 mariages sur 4 se terminent par un divorce, plus de 50 % des écoliers sont issus de foyers brisés et plus de 30 % d’enfants naissent hors mariage.

Contrairement à nos ancêtres, les hommes et les femmes d’aujourd’hui ne convolent plus pour assurer leur survie, leur sécurité, mais pour connaître l’amour, la passion romanesque et le bien-être affectif. Ils exigent davantage de leur union. De plus, le vécu de leur enfance et de leur jeunesse a une forte influence sur la qualité de leurs relations à l’âge adulte. La femme moderne ne dépend pratiquement plus de son conjoint pour assurer sa subsistance et sa protection sur le plan matériel, mais elle compte sur lui pour lui garantir un confort émotionnel.

L’homme moderne pour sa part, attend plus qu’une gardienne du foyer et d’une mère pour ses enfants. Il veut que sa partenaire réponde à ses besoins affectifs. Ce qui était bon pour les anciennes générations, ne l’est plus pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui.

La vérité, c’est que le monde a changé et que nous n’avons plus les mêmes valeurs. Notre principale motivation n’étant plus nos besoins vitaux, mais des exigences d’un ordre supérieur, nous attendons plus de nous-mêmes et de la vie en général. Par conséquent, nous comptons sur la relation de couple pour nous fournir le soutien émotionnel qui nous permettra de construire notre individualité.

Les problèmes relationnels dans la vie conjugale sont inévitables. Mais l’épanouissement personnel passant désormais avant l’unité de la famille, beaucoup trop d’hommes et de femmes sont prêts à sacrifier leur union. Dans la plupart des cas, la solution n’est pourtant pas de se séparer, de divorcer mais d’apprendre à éviter et surmonter les crises de couple. Aucun obstacle n’est insurmontable.

Ce sont les problèmes de communication qui provoquent les crises dans un couple. Il existe des concepts, des moyens, des clefs qui permettent de :
– Développer des talents nouveaux dans l’art de créer des unions plus gratifiantes, plus épanouissantes.
– Apprendre à arrondir les angles
– Atténuer les dissentiments
– Ramener la passion des premières années
– Prendre soin des besoins émotionnels de son partenaire sans sacrifier son propre développement harmonieux.

Très souvent, il ne suffit que de simples modifications mineures pour provoquer des bouleversements profonds sans être amené à sacrifier sa personnalité. Les célibataires devraient apprendre à vivre à deux et comprendre comment éviter les crises de couple. Cela leur permettrait de repérer les erreurs du passé sans se sentir coupable et ainsi ne pas les renouveler.

Recommended Posts

Leave a Comment