Adoptez pour cet hiver un nouveau style avec BLACK VERVEINE ! Découvrons ces mélanges d’inspirations entre l’architecture, la nature et la géométrie exprimée par le BLACK. Aurélie Guilbaud, créatrice de BLACK VERVEINE, a voulu exprimer un nouveau concept qui est l’éco-responsable.
La créatrice choisi des matières écologiques comme par exemple le coton et la soie bio en leur donnant une toute nouvelle approche et modernité.

Qu’entendons-nous par la mode ECO-RESPONSABLE ? Et si on en parlait …

Qu’est ce que la mode éco-responsable ?

La mode éco-responsable est une philosophie qui amène la production dans les respect total de l’environnement et de l‘être humain.

L’éco-responsabilité peut se définir sous différents aspects comme la réduction des déchets, la diminution de la pollution, en faisant un choix des matières très précis comme le bio ou des teintures n’ayant aucun impact sur l’environnement et l’homme.
Mais c’est aussi un engagement social et éthique avec de bonnes conditions de travail chez les producteurs.

Aurélie, qu’est ce qui vous a amenée à créer de la mode éco-responsable ?

Mon diplôme en poche, j’ai travaillé pour une marque parisienne de streetwear puis pour la grande diffusion.
Cette dernière expérience n’était pas mon idéal mais j’ai revu mes ambitions à la baisse face à un marché du travail faisant “grise mine”.
D’un certain point de vue ces dernières années ont été enrichissantes mais elles m’ont aussi conduites à une overdose de “Fast fashion”.
En effet, La création de modèles à la chaîne sans relâche, la qualité des matières utilisées, les conditions de fabrication m’ont amenée à saturation.
Au fond, j’ai toujours été sensible à l’écologie et au respect de l’être humain évidemment.
De ce fait, cette image de pesticides, OGM (utilisées dans la culture du coton conventionnel) et de teintures toxiques s’immisçant et empoisonnant partout sur notre planète m’est devenue insupportable.
Je ne créais plus en accord avec moi-même.
J’ai dit stop à tout ça et mon rêve s’est réalisé: lancer ma marque à la fois éthique, écologique et contemporaine, se souciant du respect de l’environnement et des travailleurs du tout début jusqu’à la fin de la chaîne, c’est-à-dire de la culture de la fibre pour le tissu à la confection du vêtement (et non pas juste de la dernière étape).
Bien sûr, tout ne s’est pas déroulé facilement mais j’y suis arrivée!

 

 

Retrouvez la nouvelle collection hiver BLACK VERVEINE sur http://www.blackverveine.com et suivez-la sur sa page Facebook et Instagram .
Crédit Photo : Olivier Baco.

Recommended Posts